Réforme de la politique de la ville préfiguration des contrats de ville : la ville de Fort-de-France en Martinique a été choisie comme site pilote pour l’outre-mer

À cette occasion, les acteurs de la politique de la ville ont dressé un bilan et des perspectives de travail pour les régions d’outre-mer à l’occasion desquels ont été soulignées les difficultés structurelles et sociales qui marquent ces territoires : habitat précaire et insalubre, zones urbaines sensibles et déqualification des quartiers pauvres, enjeux quantitatifs en matière de rénovation urbaine et plus spécialement en matière de logement, enjeux de développement économique et taux de chômage avoisinant les 30%, niveau de qualification et lutte contre l’illettrisme, etc…

Cette réforme redonne aux contrats de ville  toute leur pertinence avec l’objectif d’en faire de véritable référentiels opérationnels pour faire levier sur la ville où les volets urbain et social devront être étroitement liés. Document unique confié à l’intercommunalité sur le principe, il se déclinera en convention d’application thématique et/ou territoriale.
Douze sites préfigurateurs ont été identifiés pour faciliter la mise en œuvre de cette politique de la ville renouvelée en 2015, parmi lesquels la ville de Fort-de-France au titre des territoires ultramarins.

L’élaboration de cette préfiguration en Martinique est ainsi en cours depuis juillet 2013 et devrait déboucher sur 10 secteurs  pour l’ensemble de la ville où des actions ciblées devront être programmées. Cette nouvelle cartographie s’appuie sur des portraits de quartiers qui permettent de souligner les thématiques prioritaires sur lesquels les investissements devront être concentrés.

L’USHOM a apporté sa contribution dès le lancement de ce vaste dispositif par une veille active dans un premier temps, puis un accompagnement auprès des organismes HLM en lien avec les partenaires locaux (Etat, Ville, CRPV).

Très récemment, l’USHOM a constitué un groupe de travail dédié avec les trois bailleurs sociaux de la Martinique (SMHLM, OZANAM, SIMAR), afin d’une part d’apporter une contribution pertinente dans leur champs de compétences, mais également en vue d’être mieux associés aux décisions et arbitrages sur les quartiers où les dispositifs de la politique de la ville seront en vigueur et où sur leur patrimoine des interventions prioritaires seront à prévoir.

Ce groupe de travail produira une contribution mutualisée auprès des acteurs locaux de la politique de la ville et participera à l’organisation d’un séminaire dédié au cours du 1er semestre 2014.

Contact : catherine.vogeleisen@union-habitat.org